Vous êtes ici :

La digitalisation : toutes les informations à savoir sur ce sujet

Publié par Tojo le 5 Jan. 2021
la digitalisation

Malgré l’usage fréquent du terme « digitalisation », peu d’entre nous connaissent réellement les principes et les enjeux derrière ce concept. Souvent entendue en publicité, notamment sur le web, l’expression est interprétée de manière générale sans que le grand public sache de quoi il s’agit précisément. Pour la plupart d’entre nous, la digitalisation se résume tout simplement à la numérisation. Pourtant la digitalisation est bien plus que ça. Découvrons ensemble à travers cet article l’étendue de ce concept, ainsi que les étapes à entamer pour bien l’implémenter au sein d’une entreprise ou d’une organisation.

La digitalisation : c’est quoi exactement ?

Avec l’avènement de l’informatique et surtout d’internet, la digitalisation se veut d’être une suite logique à l’innovation technologique. Pour faire simple, on peut la définir comme étant le procédé qui vise à rendre plus de pouvoir au traitement en ligne. Grâce à internet et aux systèmes informatiques, la digitalisation permet de faciliter l’exécution de nombreuses tâches quotidiennes. Ainsi, elle consiste à appuyer la performance de nombreuses opérations sur plusieurs secteurs d’activité. 

Par le biais de la digitalisation :

  • le commerce a permis de promouvoir la vente en ligne et le système de paiement électronique,
  • la banque a lancé les transactions numériques,
  • les réseaux sociaux ont été mis en place, 
  • le télétravail a vu le jour.

Cette liste qui est loin d’être exhaustive montre l’étendue du changement apporté par l’entrée de la digitalisation dans notre quotidien. Actuellement, elle s’incruste naturellement dans les habitudes de chacun tout en améliorant le cadre de vie global.

Quelle est la différence entre la digitalisation et la numérisation ?

Une décennie auparavant, l’attention du monde se tournait encore autour de la numérisation. Mais au fil des années, le poids de ce terme a chuté. Ce déclin est surtout dû à la montée en flèche des intérêts pour la digitalisation. Cette interférence n’a pas pour autant réussi à clarifier la confusion qui pèse sur ces deux mots.

La numérisation relève d’un concept ancien qui consiste à créer une copie numérique à partir d’un support matériel. Ce dernier qui est souvent en format papier va être reproduit sous forme de fichier électronique. Elle fait surtout référence à la photocopie, au scan et à la photographie. Par ailleurs, il faut également préciser que celle-ci ne se résume pas non plus à la dématérialisation. Ici, il n’est plus question de copie, mais de création de documents originaux nativement numériques.

Souvent utilisée en tant que synonyme de la numérisation ou de la dématérialisation, la digitalisation sort plutôt d’une conception plus générale. Cerner ce terme doit tenir compte du secteur d’activité qui l’emploie. Digitaliser correspond à un rassemblement de tous les processus qui consiste à rendre un phénomène automatique, numérique ou électronique.

Existe-t-il une nuance entre digitalisation et transformation digitale ?

Dans tout le domaine du traitement numérique, le principe de la transformation digitale est le plus récent. Elle n’a intégré notre quotidien qu’en 2014. Malgré tout, elle est dépassée par la notion de digitalisation. Là encore, il existe une petite nuance qu’il faut prendre en considération.

Bien que la digitalisation soit un procédé qui tend à générer des documents électroniques exploitables par les dispositifs informatiques, la transformation digitale quant à elle désigne une volonté d’utiliser la technologie pour optimiser les activités. En général, cette nouvelle pratique est surtout destinée aux organisations et aux entreprises qui veulent améliorer leur méthode de travail. Elle consiste à promouvoir l’utilisation des outils numériques. 

Quels sont les piliers sur lesquels se fonde la digitalisation ?

Grâce aux outils informatiques et à l’évolution des traitements de données numériques, les entreprises peuvent désormais améliorer leur stratégie et leur processus de travail. C’est pourquoi la digitalisation est très importante pour faire face à la concurrence et surtout pour prendre de l’avance sur le marché. Afin de bien l’implémenter, il est essentiel de bien connaître ses piliers.

La stratégie digitale

Avant de monter un projet, l’entrepreneur doit commencer par trouver une approche qui tient compte de la stratégie digitale. Toute la méthode conçue doit être en conformité avec les nouveaux principes du monde numérique. 

La connexion internet

Pour une meilleure digitalisation, internet est devenu la clé de développement des activités sociétales. Elle permet de rapprocher les collaborateurs venant de différents pays tout en facilitant l’accès aux données.

Les dispositifs informatiques

Afin de rendre plus fluide le traitement des données numériques ainsi que l’exploitation des tâches, la dimension digitale nécessite de disposer d’outils informatiques performants. Ces derniers doivent être compatibles au secteur d’activité qui les utilise.

L’accompagnement

Une stratégie digitale doit être réalisée à la suite d’un audit de l’entreprise. Pour ce faire, il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel. De cette manière, on peut bénéficier d’une solution sur mesure par rapport à ses visions.

La connectivité des objets

Se présentant parmi les plus importants des piliers de la digitalisation, les objets connectés servent à ajouter des touches d’amélioration sur les activités. Ils aident à surveiller les opérations, à mesurer la productivité et surtout à sécuriser les interventions.

Quels sont les outils exploités dans la digitalisation ?

Une simple considération des piliers ne suffit pas pour réussir une bonne digitalisation. Le particulier ou l’entreprise doit également exploiter différents outils liés au domaine du web. Ces derniers vont déterminer les techniques adaptées à chaque situation.

Les sites internet

Trouver des clients, décrocher des contrats et lancer des projets nécessitent toujours d’avoir une certaine visibilité dans son domaine d’activité. Actuellement, internet est la meilleure façon d’y aboutir. Pour ce faire, l’entreprise doit avoir une présence en ligne à travers un site web. Cet outil aidera à présenter les offres et services de la société en question. Ce sera pour l’entreprise une vitrine qui lui permettra de présenter ses activités.

Les applications mobiles

Mobilité oblige, de plus en plus de personnes utilisent les appareils mobiles comme les smartphones et les tablettes pour se connecter à internet. Il faudrait en prendre compte pour toucher son cœur de cible. C’est pourquoi, en plus d’un site internet responsive qui s’adapte à tous les supports, une application mobile peut aussi être envisagée dans un processus de digitalisation.

Pour ce faire, il faut prévoir entre autres d’une application dotée d’une interface optimisée pour une bonne expérience utilisateur et qui fonctionne sur iOS et Android.

Les applications logiciels

Également appelées logiciels métiers, les applications métiers sont des outils de digitalisation qui permettent d’accélérer les processus de développement des activités. Elles aident à simplifier les démarches de réalisation des opérations. Contrairement aux tableurs Excel, ces derniers offrent une meilleure fluidité et une facilité d’utilisation. 

Les applications logiciels aident à automatiser le traitement des tâches selon les objectifs à atteindre et les méthodes à suivre. De nos jours, les développeurs ont créé divers logiciels :

  • CRM,
  • Logiciels de réservation de salles,
  • Logiciels de rendez-vous automatisés,
  • Logiciels de saisie de vente,
  • Logiciels de mesure de performance.

Les newsletters

Dans la mesure où l’entreprise veut rendre plus professionnelle la collaboration avec ses clients, il doit transformer le système de communication en suivant les technologies digitales. Les newsletters sont des versions améliorées de l’e-mail. Ils permettent d’informer la clientèle ainsi que les partenaires en cas de promotion de nouveaux produits ou de nouveaux services.

Créer une campagne de newsletter permet par la suite d’avoir des statistiques détaillé sur la performance de ces e-mails : les taux de clics, les taux de rebonds ainsi que les taux d’ouvertures. 

Les réseaux sociaux

Ces dernières années, les internautes sont de plus en plus actifs sur les réseaux sociaux. Ces derniers sont devenus de grands terrains de rencontre entre personnes et activités diverses. Ce n’est pas pour rien que de nombreuses entreprises et commerce ont investi les réseaux sociaux. Il faut être là où se trouvent ses clients.

Les réseaux sociaux sont devenus des outils privilégiés dans la digitalisation. Ceci est dû à leur facilité d’accès et surtout par leur caractère gratuit. Il faut noter que : Facebook, Twitter, Linkedin, Youtube, Instagram, Tik Tok, Pinterest et Snapchat sont les réseaux sociaux les plus utilisés dans le monde.

Les enjeux de la digitalisation

Avec la digitalisation, c’est le concept de frontière géographique qui a tendance à disparaître. Elle permet de transmettre des informations, en grandes quantités, dans un laps de temps de plus en plus court. Des outils en Cloud comme Google Drive, AWS ou bien des logiciels de productivité comme Slack ou Trello offrent des avantages indéniables et de l’efficience à la plupart des interactions personnelles et professionnelles.

Les freins à la digitalisation

Le premier élément qui puisse empêcher le passage au digital est d’abord une question d’ordre technologique. Dans le cas de la digitalisation d’une entreprise, c’est le concept mis en avant qui peut poser problème. La conception d’une identité en ligne nécessite de connaître parfaitement les raisons d’être de l’entreprise : sa vision, ses valeurs ainsi que ses ambitions, dois être clairement défini pour mieux les transmettre sur le web.   

L’absence de savoir-faire numérique est aussi à soulever. La digitalisation ne s’improvise pas et dans le contexte technologique actuel, elle est impérative. La digitalisation ne peut pas se résumer à une simple présence en ligne. Cette absence de compétence numérique mène aussi à un manque de moyen financier. Par mauvaises connaissances et mauvaise identification des besoins, on a souvent recours à des solutions peu adaptées à notre situation.

La digitalisation de l’entreprise

La digitalisation de l’entreprise est le plus souvent poussée par un moteur principal que l’on appelle « le client ». Par conséquent, elle doit placer l’entreprise au cœur de la vie quotidienne de ses clients. Elle améliore sa visibilité tout en optimisant ses performances. 

La digitalisation permet une automatisation des tâches les plus fastidieuses. Digitalisation rime avec une meilleure exploitation du temps de travail pour des résultats plus rapides. 

Comment entamer la transformation digitale de votre entreprise ?

De nombreuses étapes sont nécessaires pour procéder à la transformation digitale d’une entreprise. Que ce soit pour une TPE, une PME ou une grande société, il est impératif de tenir en compte de ces démarches à suivre. Pour réussir à ce procédé, voici les points à respecter.

Faciliter l’accès aux informations

Dans une entreprise, la coordination des tâches avec l’équipe de travail est réellement très importante aux yeux de la clientèle. C’est la principale condition requise pour instaurer son professionnalisme dans la visibilité de ses services. Pour ce faire, il doit améliorer l’accès aux informations. De cette façon, la production va bénéficier d’un gain de temps.

Le mieux est de trouver un logiciel de communication adaptée pour que tous les membres de son équipe soient sur le même pied d’égalité. Il est également préférable d’exploiter une application de gestion d’activité ou de projet. 

Instaurer une infrastructure digitale

La création d’un site web, d’une application mobile ou d’une page sur les réseaux sociaux permettra à l’entreprise de communiquer d’une manière efficiente. Toutes fois il faut bien réfléchir aux objectifs afin de mettre en place l’infrastructure adéquate. Pour un commerce en ligne par exemple il faut tenir en compte les moyens de paiement le plus adapté, ou encore le système de livraison à déployer.

Améliorer la saisie des données

La saisie des données est très importante sur la capacité d’archivage d’informations. L’entreprise doit établir un système de saisie et de stockage de données pour permettre le continuum de l’expérience utilisateur.

Lancer sa stratégie marketing en tenant compte du digital 

Pour que la transformation digitale de son entreprise soit bien prise par le public, il faut penser à appuyer sa visibilité sur le web. Afin d’y aboutir, trois solutions s’offrent aux entrepreneurs :

  • Faire de la publicité en ligne 
  • Optimiser le positionnement de son site sur les moteurs de recherches,
  • Lancer une campagne emailing.

La digitalisation à Madagascar

Madagascar commence petit à petit à se ruer vers la transformation digitale à travers l’e-commerce, les sites web, les formations en ligne et les réseaux sociaux. Un processus qui s’actionne lentement même s’il se fait déjà ressentir au niveau de plusieurs secteurs, principalement dans le domaine du commerce. 

Les entreprises malgaches sont désormais conscientes que la digitalisation est un vrai levier et accélérateur de développement. Sur le territoire, il existe une multitude d’opportunités de transformation numérique vu le nombre de talents dont dispose le pays. Les grandes écoles informatiques attribuent chaque année 500 à 600 diplômes d’ingénieurs en logiciels qualifiés et la grande île regorge de développeurs autodidacte très compétents. 

Madagascar est également réputé pour la rapidité de sa connexion internet par rapport aux autres pays de l’Afrique. Même si moins de 10% de la population ont accès à internet pour l’heure, le web représente une opportunité pour se développer au niveau national et/ou international.